Migration du blog

Passage sur un serveur perso, avec un nom de domaine perso, etc… Voici l’adresse de mon nouveau blog : http://g0f7h3c.com/. A bientôt !

Suse Studio : créez votre distribution Linux personnalisée !

Pour une fois, ce n’est pas le système entier qui est déporté vers le cloud. Suse Studio est un service édité par Novell, pour sa distribution Linux. Il permet de composer sur mesure son paquetage d’installation, ce qui permettra de gagner du temps en téléchargement et configuration ! Découverte de Suse Studio.

Le service, hébergé à cette adresse, nécessite la création d’un compte – notez que vous pouvez vous connecter avec vos comptes Facebook, Twitter, Google, etc. La première étape consiste à choisir le système base : serveur ou non, 32 bits ou 64 bits, l’environnement de bureau (ici, ce sera Gnome), et de donner un nom à son projet.

Par la suite, vous aurez à choisir les paquetages que vous souhaitez installer : attention, par défaut il n’y a quasiment rien ! Ceux-ci sont organisés par catégorie, et classés par popularité, ce qui facilitera la sélection. Je n’ai fait là qu’une vague configuration, qu’il conviendra sûrement d’arranger un peu pour être pleinement fonctionnelle.

Au final, je me retrouve avec un poids de 700 Mo (en fait, au téléchargement ce sera plutôt un peu moins d’un giga…) en ayant placé les logiciels que j’utilise le plus couramment, ce qui s’avère être bien inférieur au format DVD habituel si l’on ne souhaite pas se contenter du stricte minimum à l’installation !

Par la suite, il faut encore configurer tout le système. En effet, tout peu être configuré dès maintenant : les comptes, les réglages pour utilisation comme machine virtuelle, on peut même ajouter des documents et personnaliser l’image de fond de l’installateur !

Ne reste plus qu’à compiler, télécharger et tester le résultat sur VMware et VirtualBox – notez que l’on peut choisir le format que l’on souhaite : image .ISO, fichier VMware, etc.

La configuration s’avère au final très simple, la partie la plus ardu si je puis dire est le choix des paquets, ce qui devrait être à la porté de l’utilisateur moyen de Linux 🙂 .

Testons maintenant le résultat :

Comme vous le voyez, petit problème avec le PDF : je n’avais pas sélectionné de lecteur PDF, du coup le fichier de test – qui se trouve bien à sa place d’ailleurs 😉 – s’ouvre avec the GIMP. Il faudra donc être prudent lors de la configuration, mais kit à tatonner un peu, il y a moyen d’obtenir une distribution parfaitement adaptée à ses besoins, ce qui permettra certainement aux adeptes d’OpenSuse de gagner du temps lors d’une clear install.

Le Figaro | Sarkozy préfère «l’Internet civilisé» aux cyberdissidents

J’en pleure presque…

L’article sur le site du Figaro.

Posted from WordPress for Windows Phone

Ubuntu + Gnome 3 : Attention !

Si vous avez fait comme moi le choix de migrer votre Ubuntu 11.04 sur Gnome Shell et de quitter ainsi Unity, faîtes attention à ce qui va suivre : mon ordinateur vient de m’avertir d’une mise à niveau. En regardant le détail, cette mise à niveau veut réinstaller Unity, et par la même occasion causer des dommages à Gnome 3 – je n’ai pas fait l’expérience, mais l’installation de cette mise à jour risque certainement de mettre votre ordinateur hors d’usage, étant donné qu’il était jusque ici impossible de retourner sur Unity après l’installation de Gnome Shell. Si vous avez fait une bêtise, il devrait tout de même être possible de récupérer Ubuntu, rassurez-vous.

Faut-il pour autant ne plus faire de mise à jour ? Heureusement, non ! Mais il faudra être prudent avec le Gestionnaire de Mise à Jour de Canonical. Si vous avez aussi le message de mise à niveau, vous pouvez procéder comme suit :

– Annulez la mise à niveau pour commencer.

– Rendez-vous dans Synaptic.

– Cliquez sur « Tout mettre à niveau ».

– Appliquez (Dans la liste des modifications, il ne reste plus que les mises à jour pour Evolution 😉 ).

Et c’était tout ! Pour ma part, je n’ai plus de message de mise à niveau. Il faudra néanmoins rester sur ses gardes à l’avenir…

Les Sociétés Militaires Privés sont prêtes à profiter du refus de l’OTAN d’envoyer des hommes au sol en Libye

Je viens d’apprendre par Zone Militaire que le français tué avant-hier en Libye est en fait le patron d’une SMP (Société Militaire Privé) française. L’info essentielle est à lire entre les lignes de l’article en réalité : les mercenaires vont profiter du refus de l’OTAN d’envoyer des hommes au sol, ce qui est évidemment essentiel – du moins tous les experts militaires que j’ai pu lire s’accordent sur ce point – pour gagner la guerre face aux forces loyalistes, pour… gagner le marché de cette guerre, prenant place aux côtés des marchants d’armes.

Le problème avec les SMP n’est aujourd’hui de toute façon plus de savoir s’il faut les interdire ou non, mais plutôt quelles règles leur imposer. Avec les guerres d’Irak et d’Afghanistan, ces sociétés sont devenues toutes puissantes aux États-Unis, étant donné que les armées, même américaine, ne peuvent plus recruter suffisamment d’hommes pour occuper le terrain, et que… A plus de $500 US la journée, les ex-forces-spéciales quittent sans hésiter le service pour se diriger vers le privé ! Avec le coût que l’on imagine…

Enfin, là n’est pas tellement le problème ici, c’est surtout que l’on devine quelles vont être les conséquences du refus d’engagement au sol de l’OTAN : les mercenaires vont récupérer le contrat (et en plus, eux feront des bénéfices) ! Si une SMP mineur était sur place, il va de soit que les véritables armées privés américaines, telles Xe – anciennement Blackwater – et consort, sont déjà dans la place…

Source : http://www.opex360.com/2011/05/13/le-patron-dune-societe-militaire-privee-francaise-tue-a-benghazi/

Edit :

Les SMP semblent être déjà effectivement présentes en Libye, je n’ai pas d’élément permettant de penser qu’elles prennent part aux combats (Source).

D’autre part, le spécialiste défense de Ouest France cite une source déclarant que l’incident à l’origine de la mort de Pierre Marziali ne serait pas tout à fait un accident.

Owni | La France, championne d’Europe de la surveillance des télécommunications

Cet article est bien plus complet que ne laisse le supposer son titre.

Son chiffre phare ?

Un taux d’efficacité de… 0,011%

D’après une évaluation de la police allemande !

L’article complet se trouve ici.

Aeroplan | Ben Laden, les SEALS et l’hélicoptère mystère

Très bon article, très détaillé, sur le Black Hawk furtif et l’opération de Abotabad :

L’article sur le site Aeroplan

Édit : Je découvre WordPress pour Windows Phone 7, excusez-moi pour les erreurs de présentation…

Posted from WordPress for Windows Phone

%d blogueurs aiment cette page :